10 juillet 2010

Le Monde engage Bigeard


Le 18 juin dernier, l'im-Monde héroïsait le général Bigeard comme une «grande figure du gaullisme» sans dire qu'il avait «pratiqué la torture en Algérie», crime de guerre assumé politiquement par un certain François Mitterrand Garde des Sceaux (ministre de la Justice) et amnistié en 1968. Le gouvernement Mauroy a même réhabilité les généraux putschistes alors que le général de Bollardière, sanctionné de soixante jours d'arrêts de forteresse pour avoir dénoncé la torture, n'a pas été réhabilité.

Le 9 juillet, l'im-Monde consacre, en termes élogieux, une longue critique à son dernier livre :
Un fourmillement de souvenirs, de bons mots, d'anecdotes et de coups de gueule. Avec, en prime, quelques photos qui récapitulent une vie vouée à l'action.

Et à ceux qui se demandent d'où vient tant d'énergie, il a une réponse toute simple : "Je n'ai eu qu'une passion dans ma vie, en temps de guerre comme en temps de paix, la France." C'est cet amour de la France qui l'a "tenu debout".

"Toujours libre", Bigeard n'hésite pas à distribuer les bons et les mauvais points.

Nicolas Sarkozy, lui, s'en sort un peu mieux. Certes, son côté "enfant gâté" a déplu à ce fils de cheminot chez qui "c'était loin d'être l'opulence". Mais voilà un "empêcheur de tourner en rond" derrière qui la nation doit être unie si elle veut "se réveiller de cette lente torpeur à laquelle elle a succombé depuis le début des années 1980".
Et voilà le général Bigeard, engagé post-mortem, dans la lutte pour le redressement de la France... de droite et d'extrême droite par Le Monde, le meilleur média de propagande des idées lepenistes.

10/07/2010
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Lire aussi :
• 01/04/2001, La torture pendant la guerre d'Algérie (1954-1962) - Le rôle de l'armée française hier et aujourd'hui, WSWS.
• 31/10/2002, Massu, Aussaresses, Bigeard et les autres : entre l'amnistie et l'imprescriptibilité, Le Quotidien d'Oran.
• 18/06/2010, Général Bigeard : la mort d'un tortionnaire français, Le Petit Blanquiste.
• 22/06/2010, Chems Eddine CHITOUR, De Bigeard à de La Bollardière : la face cachée de la guerre d'Algérie, Le Grand Soir.
Dossier documentaire & Bibliographie Algérie, Monde en Question.
Dossier documentaire & Bibliographie Colonialisme, Monde en Question.

9 juillet 2010

La violence raciste s'accroît en Europe


Le président de la Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI), Nils Muiznieks, a fait part aujourd'hui de la vive préoccupation que lui inspire la montée des violences racistes en Europe. « Il y a eu au cours de l'année qui vient de s'écouler un durcissement du débat sur l'immigration et une aggravation des attitudes xénophobes et intolérantes en général, y compris des attaques verbales virulentes et des incidents violents », a-t-il déclaré.

Dans le rapport, elle se dit préoccupée par les conséquences de la crise économique pour les groupes vulnérables - surtout l'augmentation du chômage et la réduction des services sociaux. L'opinion publique, dont l'attitude négative est alimentée par un discours politique de plus en plus xénophobe, rend les immigrés responsables du chômage et de la détérioration de la sécurité.

Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI)

8 juillet 2010

Brèves du 08/07/2010


08/07/2010, Le nouveau Moyen-Orient en marche, Dedefensa.
Cet article de Crooke met en évidence l'effacement rapide des acteurs traditionnels, tous soutenus par les USA, tels qu'Israël, l'Egypte, la Jordanie et l'Arabie, au profit du northern tier, composé de la Syrie, de la Turquie, de l'Iran et du Qatar, éventuellement avec le Liban et l'Irak. On comprend, à cet énoncé, qu'il s'agit d'une influence nouvelle radicalement modifié dans son orientation, et hostile à l'influence US.
07/07/2010, Le roi Abdallah annonce l'arrêt de l'exploration pétrolière en Arabie Saoudite, Blog Oil Man.
L'Arabie Saoudite, premier producteur mondial de pétrole, aurait mis un terme à la prospection sur son sol afin d'épargner ses richesses et les transmettre aux générations futures, selon une déclaration du roi Abdallah datée du 1er juillet.
07/07/2010, Afghanistan : Morin sanctionne un général pour avoir douté, Rue89.
« L'affaire McChrystal révèle une faiblesse. Le chef de l'exécutif aurait pu morigéner son chef militaire et le renvoyer au combat, comme l'avait fait Roosevelt avec le général Patton, qui avait dû s'excuser d'avoir giflé un soldat. Tout se passe comme si le Président n'était pas très sûr de ses choix. Il a limogé deux généraux en l'espace d'un an, David McKiernan, qui prônait la tactique américaine traditionnelle de la force, et McChrystal, qui avait l'option inverse. Il a choisi une voie moyenne qui peine à fonctionner.

A l'issue des débats sur les renforts nécessaires, il y a un an, il a opté pour 30 000 soldats de plus. Tout le monde savait que ce devait être zéro ou 100 000 de plus. On ne fait pas des demi-guerres.

Si la doctrine McChrystal ne fonctionne pas ou n'est plus acceptée, il faudra bien revoir la stratégie. Et il n'y a plus qu'une option : celle du vice-président Joseph Biden, qui dit que l'Amérique a d'autres intérêts stratégiques que l'Afghanistan, qu'elle est piégée là par une guerre sans fin, et qu'il faut en sortir, en réduisant les troupes à une capacité de frappes ponctuelles contre Al Qaeda.

Des trois lignes d'opérations, la sécurité, la gouvernance, le développement, Joseph Biden dit que seule la première marche -relativement. Le problème sera de réconcilier la stratégie avec ceux qui la mettent en œuvre. Il faudra aussi, probablement, repousser la date du retrait d'Afghanistan. »
05/07/2010, De McChrystal à Desportes et retour, Dedefensa.
Bref, ce qu'a fait Desportes revient à dire ce que dit McChrystal, du côté US, depuis des semaines. McChrystal n'a pas été inquiété jusqu'au moment où il devient très "public", – également cas de Desportes, – et s'exprime dans, – vous lisez bien, – dans Rolling Stones, publication des hippies et des rock stars. (Cas équivalent pour Desportes, Le Monde étant devenu à Paris la publication des hippies et des rock stars, non ? A moins que nous confondions, oui ? Peut-être, oui et non, on s'y perd)…
06/07/2010, Le PRI avance et les chiffres le confirment !, Le Grand Journal du Mexique.
Au final le PRI reprends donc 9 états sur 12 mais aurait pu en avoir que 5 si la logique de l'alliance avait été poussée à son extrême.

Cela démontre donc clairement, aujourd'hui, qu'en terme de partis uniques, le PRI est bien le parti le plus puissant du pays, et de loin, et que pour le battre il faut des alliances solides et unies, un front de plusieurs partis.

Hors le détail réside dans le fait que le PRI se positionne à gauche du PAN, considéré comme le parti le plus conservateur du pays. Le PRI se trouve donc entre le PAN et le PRD, très à gauche sur l'échiquier politique Mexicain, ce qui complique bien évidemment la logique des alliances qui doivent impérativement se réaliser entre partis n'ayant à priori pas grand chose à se dire !

Dans le cas de Puebla et de Oaxaca, il existe de vrais éléments politiques pouvant rapprocher les frères ennemis car les deux gouverneurs PRIistes, Ulises Ruiz a Oaxaca et Mario Marin à Puebla avaient réussis à faire l'unanimité en terme de mépris de la part de leurs concitoyens pour diverses raisons, mais dans le cas de Sinaloa la situation est différente et ressemble plus à la situation générale du pays.

En conclusion ces Alliances ont un peu plus d'un an pour démontrer qu'elles sont légitimes et efficaces. Si tel est le cas elles seront peut être renouvelées ailleurs mais dans le cas des présidentielles il nous semble improbable que le candidat PRD (en l'occurrence ce pourrait être Mr Marcelo Ebrard, maire actuel de la ville de Mexico) souhaite s'allier avec le PAN face à un candidat qui pourrait bien être le gouverneur actuel de l'état de Mexico Peña Nieto selon la plupart des politologues.

Le PRI a donc encore de beaux jours devant lui et peut vraisemblablement prétendre à la présidence au vu des résultats "réels" qui ressortent des élections partielles de dimanche dernier. L'avenir nous le dira mais il reste peu de temps au PAN et au PRD pour pouvoir inverser une tendance qui a commencé avec les élections législatives de 2009.

7 juillet 2010

La haine du poil

à Juliette
à Agnès Maillard



Les femmes, qui se rasent les poils pubiens, croient le faire en toute liberté et certaines même acquérir ainsi plus de liberté. Paradoxe de notre époque où règne la novlangue orwellienne selon laquelle la soumission est la liberté et vice-et-versa. Or, nos comportements mêmes les plus intimes sont soumis, consciemment ou inconsciemment et que le voulions ou non, à la pression de la société dans laquelle nous vivons [1].

Nous pourrions écrire l'histoire de la chasse au poil :
Le poil masculin est connoté positivement : la force, la virilité et le pouvoir. Le récit biblique fait le récit de la vie de Samson, héros légendaire dont la force venait de sa longue chevelure. A contrario, la coupe des cheveux est imposée aux esclaves, aux prisonniers, aux bagnards, aux déportés, aux moines et aux militaires.
Le poil féminin est connoté négativement : arme de séduction qu'il convient de cacher. Les traditions religieuses judéo-chétienne et musulmane imposent aux femmes le voile des cheveux et des rites de purification, l'épilation voire le rasage des poils pubiens. A contrario, le récit évangélique fait le récit de Marie-Madeleine, la prostituée aux cheveux longs, qui devint disciple de Jésus de Nazareth ; lors de la Libération en 1944 des femmes, qui avaient pratiqué la collaboration horizontale, furent tondues [2].

Nous pourrions faire l'étude linguistique de la chasse au poil. Noter, par exemple, que l'expression politiquement correct "épilation du maillot" remplace systématiquement "épilation des poils pubiens" (qui dépassent du maillot). Cette incapacité à nommer la chose est significative.

Nous pourrions aussi ironiser sur le fait que certaines, qui s'indignent de la coutume musulmane du voile, pratiquent allègrement la coutume musulmane de l'épilation totale. Cette contradiction s'explique par la logique de la transparence, qui s'apparente en l'occurence à l'exhibitionnisme.

La critique militante de la chasse au poil est écrite par le Mouvement International pour une Écologie Libidinale. Notre critique se situe en amont des pratiques individuelles et donc au niveau où s'élabore les normes de comportement.

Pendant des siècles et encore aujourd'hui dans certaines aires culturelles, les comportements humains étaient réglés par l'idéologie religieuse. Aujourd'hui, la publicité remplit la fonction de normalisation sociale. Elle s'accommode de toutes les idéologies quelles soient religieuses ou politiques et sociales car elle a aussi marchandisé les idéologies.
La publicité sut faire la preuve de sa capacité infinie de mettre à son service ce qui semblait la nier le plus radicalement. Comment s'en étonner puisque ses valeurs et son langage semblent accordés à des sociétés où toute chose se nomme produit, où tout produit vise un marché ; où toute création nouvelle est lancé et où le marketing est roi.
AKOUN André, Société et publicité in POIRIER Jean (sous la direction de), Histoire des mœurs II vol.1, Folio Gallimard, 1991 p.497.
L'article le plus pertinent sur la "philosophie" de la publicité est ancien, mais toujours d'actualité.
[...] la publicité, explicitement et implicitement, comporte une axiologie, un système de valeurs, d'attitudes éthiques, économiques et esthétiques qui caractérisent «notre» modèle de civilisation.
Certes, la publicité en soi ne postule l'adhésion a aucune idéologie. [...]
Pourtant la publicité est normative : elle pose, expose, impose une nouvelle table de valeurs, un style de vie, des modèles de comportement. Elle dit [...] comment il convient de vivre et d'être, comment «on» s'habille et «on» se déshabille, comment «on» travaille et «on» s'amuse, comment «on» sera éternellement jeune, aimé, heureux.
QUESNEL Louis, La publicité et sa "philosophie" in Les mythes de la publicité Communications n°17, 1971 p. 56 à 66.
Alors que les idéologies religieuses ou politiques cherchaient à imposer un comportement en persécutant les opposants, la publicité joue sur les interactions sociales de la mode : se donner une image (positive) de soi par la possession et l'ostentation d'objets qui manifestent l'appartenance à un groupe [3]. Ainsi, la femme qui se veut libre doit se conformer aux habitus du club des femmes libres tels que les décrivent les publicitaires, notamment dans les publi-reportages des magazines féminins.

La publicité prend appui sur les individus pour, de proche en proche, imposer un comportement de consommation au plus grand nombre. Pas à tous, mais elle s'en moque car les rebelles à un comportement donné adhéreront à un autre dont elle a le produit comme réponse. Ainsi la norme des sites pornographiques est d'afficher des sexes rasés (féminins et masculins), mais il existe aussi une catégorie hairy. 4 010 000 de sites sont consacrés aux "poilues" et 1 110 000 aux "poilus", surnom donné aux soldats français pendant la Première Guerre mondiale pour vanter leur virilité guerrière.

03/07/2010
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Lire aussi :
Dossier documentaire & Bibliographie Corps, Monde en Question.
Dossier documentaire & Bibliographie Sexualité, Monde en Question.
Dossier documentaire & Bibliographie Presse féminine, Monde en Question.

[1] Georges Orwell :
Wikipédia
• ORWELL Georges, La ferme des animaux [1945], Folio Gallimard, 1984 [Texte en ligne].
• ORWELL Georges, 1984 [1948], Folio Gallimard, 1972 [Texte en ligne].
Soumission librement consentie :
• BEAUVOIS Jean-Léon et JOULE Robert-Vincent, Soumission et idéologies - Psychosociologie de la rationalisation, PUF, 1981.
• BEAUVOIS Jean-Léon, Traité de la servitude libérale - Analyse de la soumission, Dunod, 1994.
• BEAUVOIS Jean-Léon et JOULE Robert-Vincent, La soumission librement consentie - Comment amener les gens à faire librement ce qu'ils doivent faire ?, PUF, 1998.
• LA BOETIE Etienne de, Discours de la servitude volontaire [1576], Flammarion, 1993 - Mille et une nuits, 1997 - Payot, 2002 [Texte en ligne]
• MILGRAM Stanley, Soumission à l’autorité [1974], Calman-Lévy, 1994.
• Expérience de Milgram, Wikipédia.
[2] Symbolique de la pilosité :
• CAZENAVE Michel (sous la direction de), Encyclopédie des symboles, Pochothèque Livre de Poche, 1996 p.132 et 133.
• CHEVALIER Jean et GHEERBRANT Alain, Dictionnaire des symboles, Bouquins Robert Laffont, 1982 p.234 à 237.
Le poil au masculin :
Les Francs, tout comme leurs rois, portent les cheveux longs [...]. Les esclaves et les membres du clergé, en revanche, doivent être tondus [...]. Le symbolisme est évident : les cheveux longs signifient force, virilité et liberté.
ARiÈS Philippe et DUBY Georges (sous la direction de), Histoire de la vie privée - 1. De l'Empire romain à l'an mil, Seuil, 1985 p.456.
Récit biblique de Samson :
Lire la Bible
Wikipédia
Le poil au féminin :
En Orient, la légende raconte que la reine de Saba, marchant sur des miroirs qu'elle aurait confondu avec de l'eau, releva un jour le bas de sa robe devant le roi Salomon qui s'exclama alors : "le poil est l'ornement de l'homme, il défigure la femme". Le mythe [de l'épilation à l'orientale] était né. Il faudra ensuite attendre l'issue des croisades chrétiennes du Moyen Âge, qui auront lieu entre le XIe et le XIIIe siècles après J-C, pour que l'épilation à l'orientale gagne progressivement toutes les cours d'Europe.
Le portail de l'épilation

Chez Mondeville (XIVe siècle), le monde des femmes s'active et se transmet recettes de séduction, épilatoires diverses (chaux vive, arrachage du poil avec des pinces, à l'aide des doigts trempés dans de la poix, ou encore - œuvre de patience - aiguilles chaudes enfoncées dans le bulbe pileux), pratiques qu'il semble préférable de ne pas mentionner, fût-ce dans l'intimité conjugale.
ARiÈS Philippe et DUBY Georges (sous la direction de), Histoire de la vie privée - 2. De l'Europe féodale à la Renaissance, Seuil, 1985 p.358, 359.

Les années 1980 à nos jours termineront d'achever cette renaissance de l'épilation-Reine, avec la montée en puissance des médias, télévision et presse magazine en tête avant l'avènement d'Internet. Ces supports de communication de masse vont imposer à leur tour de nouveaux codes sociaux dans la société occidentale, évolution qui ira de pair avec une profonde révolution des mœurs : les canons de beauté s'orientent de plus en plus vers des mannequins féminins aux corps d'adolescentes, imberbes et de plus en plus dénudées ; le port du string se généralise progressivement pour devenir aujourd'hui le sous-vêtement le féminin le plus porté et le plus vendu, notamment auprès des jeunes générations ; la pornographie pénètre dans tous les foyers grâce à la vidéo et aux chaînes privées, imposant par la même occasion l'épilation intégrale en véritable référent de la séduction sexuelle ; enfin, le culte du corps, porté de concert par une culture homosexuelle en plein essor autant que par le développement du sport-spectacle, fera considérablement évoluer le rapport au corps des hommes, en le décomplexant et en le magnifiant.
HUGONET Diane, L'histoire de l'épilation, Knol Google, 25/07/2008.
Rites de purification :
Une analyse détaillée du vocabulaire se référant à des activités de toilette permet de dégager plusieurs remarques. L'ensemble des termes exprimant ces activités de toilette ont une origine religieuse [rituel de purification].
POIRIER Jean (sous la direction de), Histoire des mœurs I vol.1, Folio Gallimard, 1990 p.602.

Dans l'aire juive, la toilette corporelle et la bain purificateur sont dictés par le code religieux mosaïque qui influença de tout temps les mœurs des Juifs, mais également [les mœurs des musulmans].
POIRIER Jean (sous la direction de), Histoire des mœurs I vol.1, Folio Gallimard, 1990 p.632.

Le respect de l'hygiène corporelle et des rituels de purification juifs a influencé les règles de vie des musulmans qui eux-mêmes allaient influencer les traditions méditerranéennes [chrétiennes] à partir du VIIe siècle.
POIRIER Jean (sous la direction de), Histoire des mœurs I vol.1, Folio Gallimard, 1990 p.634.

La femme musulmane est semblable aux Grecques et aux Romaines qui épilaient la totalité de leurs corps.
POIRIER Jean (sous la direction de), Histoire des mœurs I vol.1, Folio Gallimard, 1990 p.636.
Récit évangélique de Marie-Madeleine :
Bible Service
Wikipédia
[3] Thorstein Veblen, économiste et sociologue américain, a écrit :
Aucune classe de la société, même si elle trouve dans la pauvreté la plus abjecte, ne s'interdit toute habitude de consommation ostentatoire. On ne renonce aux tout derniers articles de cette catégorie que sous l’empire de la plus implacable nécessité. On souffrira la crasse et l’inconfort avant de se défaire du dernier affiquet, avant de dire adieu à tout simulacre de décence.
VEBLEN Thorstein, Théorie de la classe de loisir [1899], TEL Galimard, 1970 p.57 [Texte en ligne - Présentation de la théorie de la classe de loisir - Veblen : un précurseur].
Lire aussi :
• BOURDIEU Pierre, La Distinction - Critique sociale du jugement, Minuit, 1979 [Fiche de lecture - Analyse par R. WAAST - Wikipédia].
• HERPIN Nicolas, Sociologie de la consommation, La Découverte, 2001 [Fiche de lecture - Note de lecture].

5 juillet 2010

Brèves du 05/07/2010


05/07/2010, Indigestion de Moi : revirement politique en Europe !, Revue de presse internationale.
El Pais ce matin se plait à faire l'éloge des libéraux... tout le monde en a besoin titre l'éditorial qui s'intéresse notamment à la politique britannique.... cette coalition de conservateurs et de libéraux, dénomination qui d'ailleurs ne veut rien dire... permet à la droite autoritaire de faire passer l'inacceptable

et l'inacceptable pour el Pais c'est cette hache qui revient partout dans la presse britannique... ces mesures d'austérité qui d'après la une du Guardian vont toucher les femmes en majorité puisqu'elles occupent les postes de la fonction publique... mais attention à ces coups de hache prévient le journal... parce qu'une fois que les femmes les profs les médecins seront touchés... l'opinion publique pourrait bien se soulever en des grèves massives

pas de danger ! lui répond le Times qui révèle ces pourparlers secrets qui ont lieu actuellement au sein de cette coalition et qui visent à réformer le droit de grève pour la rendre plus rare... c'est que le défi du gouvernement et de l'économie pour faire sortir la Grande Bretagne de la crise ne doit pas être dérangé par des grèves fut elles de simples menaces de grèves
05/07/2010, Le mouvement vert change la nature même du réformisme iranien, Le Temps.
En Iran, depuis la réélection controversée de Mahmoud Ahmadinejad à la présidence le 12 juin 2009, le régime ne lâche pas la bride par rapport au mouvement vert d'opposition. Directeur des hautes études en sciences sociales de Paris, le sociologue Fahrad Khosrokhavar explique pourquoi, selon lui, la dissidence n'est pas morte.
04/07/2010, Finalement une victoire toute relative pour le PRI !, Le Grand Journal du Mexique.
La présidente nationale du PRI, Beatriz Paredes, annonçait très tôt dans la soirée une victoire complète dans 11 états sur 12 et s'est offusqué également qu'il y ait eu des sondages réalisés et des résultats annoncés dans l'état de Oaxaca laissant entendre que le parti prendrait des mesures pour poursuivre le groupe Milenio pour avoir violé les lois électorales en vigueur, ce que contestent toutes ces sociétés spécialisées sur la base d'une jurisprudence existante !

Cela démontre que le PRI, bien que possible vainqueur de cette élection partielle avec 9 états sur 12, est touché au cœur par une défaite sur Oaxaca, un état qui a toujours été PRIiste et dont la perte entache fortement ses ambitions.
Septembre 2008, Rapport à Monsieur le Ministre de lʼÉducation nationale : Etat de l'enseignement de la philosophie en 2007-2008, PDF - Association pour la création d'instituts de recherche sur l'enseignement de la philosophie.