12 octobre 2012

Millénium


L'adaptation cinématographique suédoise des romans de Stieg Larsson, même si elle n'est pas géniale, mérite d'être visionnée. Il s'agit d'une série en trois épisodes qui impose une vision chronologique.
La série est construite sur deux personnages antagonistes. Lisbeth Salander (personnage principal de mon point de vue), au look de punk, est une redoutable hackeuse douée aussi d'une vitesse de frappe et d'esquive hors du commun. Mikael Blomkvist, journaliste bon chic bon genre, est un têtu lymphatique.

Les hommes qui n'aimaient pas les femmes Dés que Lisbeth Salander apparaît à l'écran le film prend toute sa dimension. Noomi Rapace incarne magnifiquement un personnage désinvolte voire méprisant pour ses commanditaires. Au contraire de Mikael Blomkvist, elle reste en marge. Si l'épisode semble une enquête classique sur d'anciens nazis, les scènes de viol contre Lisbeth Salander et de torture contre Mikael Blomkvist dramatisent le scénario. Lisbeth non seulement aide Mikael à résoudre son enquête, mais l'entraîne aussi au lit.

La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette Dans cet épisode Lisbeth Salander et Mikael Blomkvist mènent une enquête parallèle mais convergente. Elle recherche celui qui l'a violée quand elle était enfant et lui ceux qui le protègent au niveau de l'État et font le commerce du sexe. Lisbeth Salander est entraînée dans un règlement de compte sanglant qui se solde par la mort. Mikael Blomkvist, interprété par un Michael Nyqvist encore plus lunaire, résout presque par miracle son enquête politique sans que le système ne soit ébranlé.

La reine dans le palais des courants d'air Dans cet épisode Mikael Blomkvist aide Lisbeth Salander à sortir du guêpier dans lequel elle s'est mise : l'accusation du meurtre de son père. La grande scène est celle où elle apparaît au tribunal déguisée en punk car, au lieu de faire profil bas, elle défit ses accusateurs et ses juges. Toute la tension, initiée dès le premier épisode, s'apaise. La dernière scène montre clairement que Lisbeth garde l'initiative. Elle remercie Mikael, mais elle ne le fait pas entrer chez elle…

   

Au-delà du thriller à la fois psychologique et politique, cette série nous parle aussi des relations entre les femmes et les hommes en Suède. Les sentiments restent encore plus secrets que les secrets d'État. Les personnages restent dans l'ambiguïté du non-dit.

12/10/2012
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Note : Tous les critiques se plantent lamentablement sur le look de Lisbeth Salander.

Lire aussi :
Millénium (romans), Viabooks - Wikipédia.
- Millénium 1 - Les hommes qui n'aimaient pas les femmes, Actes Sud, 2006 [Feuilleton 15 épisodes - Wikipédia].
- Millénium 2 - La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette, Actes Sud, 2006 [Wikipédia].
- Millénium 3 - La reine dans le palais des courants d'air, Actes Sud, 2007 [Wikipédia].
Millénium (films), France Culture - Le Monde - Wikipédia.
- Millénium 1 - Les hommes qui n'aimaient pas les femmes, Allociné - Télécharger VOSTFR - aVoir-aLire - Télérama.
- Millénium 2 - La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette, Allociné - Télécharger VOSTFR - aVoir-aLire - Critikat - Télérama.
- Millénium 3 - La reine dans le palais des courants d'air, Allociné - Télécharger VOSTFR - aVoir-aLire - Critikat - Télérama.
Dossier documentaire Cinéma, Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Aucun commentaire: