9 novembre 2012

Le militantisme


Apparu dans les années 1960, le terme "militantisme" désigne l'activité de ceux qui militent pour une organisation. La figure du militant est plus ancienne et renvoie aux luttes révolutionnaires du XIXe siècle. C'est dire le rôle essentiel joué par l'individu, qui, ayant alors rejoint le groupe – syndicat, parti politique, association – ne se contente pas d'une simple adhésion, mais participe à une action dont il n'est en général pas l'initiateur mais l'exécutant.

Cette bibliographie rassemble sources institutionnelles, ouvrages et articles récents. Elle revient sur les fondements de l'action militante, puis évoque le militantisme sous toutes ses formes : politique, associatif, syndical ou en-dehors des structures. Enfin, elle envisage le militantisme à travers ses expressions, de la manifestation au boycott, en passant par la pétition.

Télécharger la bibliographie

Lire aussi :
Dossier documentaire Anarchisme, Monde en Question.
Dossier documentaire Marxisme, Monde en Question.
Dossier documentaire Léninisme, Monde en Question.
Dossier documentaire Luxemburgisme - Spartakisme, Monde en Question.
Dossier documentaire Trotskysme, Monde en Question.
Dossier documentaire Stalinisme - Maoïsme, Monde en Question.
Dossier documentaire Socialisme ou Barbarie, Monde en Question.

7 novembre 2012

Penser la violence des femmes

Tueuses, ogresses, sorcières, pédophiles, hystériques, criminelles, délinquantes, furies, terroristes, kamikazes, cheffes de gang, lécheuses de guillotine, soldates, policières, diablesses, révolutionnaires, harpies, émeutières, pétroleuses, viragos, guerrières, Amazones, boxeuses, génocidaires, maricides... Qu'y a-t-il de commun entre toutes ces figures ? Pour le comprendre, il importe d'exhumer, de dénaturaliser, d'historiciser et de politiser la violence des femmes. Telle est l'ambition de cet ouvrage qui propose une approche pluridisciplinaire sur un sujet longtemps ignoré des sciences sociales.

Cette somme inédite, réunissant des études historiques, anthropologiques, sociologiques, linguistiques et littéraires, révèle combien la violence des femmes est au coeur d'enjeux d'ordre à la fois politique et épistémologique. Penser la violence des femmes, c'est en faire un véritable levier pour considérer autrement la différence des sexes, la violence et, par-delà, l'ordre social.
Coline CARDI, Geneviève PRUVOST (sous la direction de), Penser la violence des femmes, La Découverte, 2012.

Critiques :
• 04/09/2012, Femmes et hommes inégaux devant la justice ?Le Figaro Madame.
26/09/2012, Penser la violence des femmes, Lectures - Liens socio.
• 27/09/2012, Penser la violence des femmes, MTI ALKA.
• 12/10/2012, La violence des femmes, Les nouveaux chemins de la connaissance - Télécharger mp3.
• 22/10/2012, "Nier la violence des femmes, c'est leur retirer la possibilité d'accès au pouvoir", Les Inrockuptibles.
• 05/11/2012, Penser la violence des femmes et sur les femmes, Les lundis de l'histoire - Télécharger mp3.
Petit détail, Michelle Perrot donne d'abord et davantage la parole à un homme pour La femme et le soldat - Viols et violences de guerre du Moyen Age à nos jours (34' 10") qu'à deux femmes pour Penser la violence des femmes (23' 17").

Il semble que cet ouvrage soit assez bien reçu bien qu'il soit à contre courant du féminisme politiquement correct. Ainsi, si vous tapez "la violence des femmes" dans un moteur de recherche, presque tous les documents affichés traitent de la violence faite aux femmes. Ceci illustre bien le poids du tabou social qui occulte la violence produite par des femmes.

Pourtant, aux États-Unis comme en Chine, le cinéma exalte des figures féminines violentes : Salt, interprétée par Angelina Jolie, (AlloCiné) ou Qiu Jin, la guerrière, interprétée par Yi Huang (AlloCiné).
Presque personne n'a parlé de l'ouvrage publié en 2011 par un historien sur le même sujet : Christophe REGINA, La violence des femmes - Histoire d'un tabou social, Max Milo, 2011.
La violence des femmes apparaît comme un tabou social et historique. La femme brutale est forcément très minoritaire, très masculine, un peu sorcière, cruelle ou atteinte pathologiquement. Elle sort du rôle maternel, soumis ou victimiste que la société assigne à la femme depuis des générations.

Or la violence n'est pas si sexuée qu'on le croit ; l'Histoire le démontre, ainsi que les chiffres en matière de délinquance et de crimes ou les témoignages encore timides d'hommes battus. Il s'agit pour l'auteur de décrypter cette réalité et d'en tirer les conséquences sociales et juridiques. Pourquoi la justice, à crime égal, ne condamne-t-elle pas l'homme et la femme de la même manière ?

Infanticides, pédophiles, complices volontaires de leur compagnon : Christophe Régina s'appuie sur de nombreux exemples historiques ainsi que sur une enquête qu'il a lui-même menée auprès d'une centaine de personnes pour dépasser les stéréotypes de genre et interroger la place de la femme dans la société.
Critiques :
- 10/02/2011, Femmes battantes, Libération
- 04/03/2011, Les femmes, de la violence à l'amour, Bibliothèque Médicis
- 29/11/2011, Cachez ces meurtrières que nous ne saurions voir !, Sciences Humaines

Ce livre a été peu recensé et a même été classé dans l'enfer de la "littérature antiféministe" par Wikipédia [référence supprimée le 06/11/2012]. Ceci explique certainement cela.

La thèse de doctorat soutenue par Christophe Régina s'intitule "Femmes, violence(s) et société, face au tribunal de la sénéchaussée de Marseille (1750-1789)", Séminaire doctoral d'histoire de Marseille. Alors que ce jeune docteur en histoire a déjà beaucoup écrit, il est ignoré ou vilipendé a priori c'est-à-dire sans arguments tirés de ses articles ou de ses livres et donc sans l'avoir lu. Les intellectuels qui sévissent dans les médias dominants procèdent ainsi car ils sont payés pour prescrire un livre, un film ou tout autre produit culturel.

06/11/2012
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Lire aussi :
2011, Le contrôle social des femmes violentes, Champ pénal/Penal field.
- Coline Cardi et Geneviève Pruvost, La violence des femmes : occultations et mises en récit, Champ pénal/Penal field.
- Coline Cardi et Geneviève Pruvost, La violence des femmes : un champ de recherche en plein essor, Champ pénal/Penal field.

• Bio-bibliographie de Christophe Régina, Temps, Espaces, Langages, Europe Méridionale - Méditerranée.
• Articles publiés, Cairn.
• automne 2007, Christophe Regina, Brimer les corps, contraindre les âmes : l'institution du Refuge au XVIIIe siècle, Genre & Histoire nº1.
• Lucien FAGGION, Christophe REGINA (sous la direction de), La violence - Regards croisés sur une réalité plurielle, CNRS Éditions, 2010.

• 15/07/2002, Caroline Babin, La violence des femmes : un nouveau phénomène ?, Le Devoir.
• 26/07/2010, Serge LEFORT, Osez le crime féministe !, Monde en Question.
• 02/08/2010, Serge LEFORT, Osez l'infanticide !, Monde en Question.
• 22/03/2012, Comprendre la violence exercée par des femmes : Un examen de la documentation, Service correctionnel Canada.
Dossier documentaire Féminisme, Monde en Question.

5 novembre 2012

Cinéma à la radio


Voici une sélection d'émissions de radio dédiées au cinéma à écouter en direct, en différé ou en baladodiffusion (podcast).

France Culture, Projection privée
Autour d'un thème cinématographique unique - un film, un livre, une exposition, un festival, une rétrospective -, Michel Ciment reçoit une ou plusieurs personnalités, des réalisateurs, comédiens, collaborateurs de création, historiens et critiques de toutes tendances.
Commentaires : Émission de qualité qui mérite d'être archivée.
Site - Podcast

France Inter, Le masque et la plume
Autour de Jérôme Garcin, une tribune de critiques partage leur subjectivité et passe en revue les dernières productions artistiques et culturelles. Chaque quinzaine l'émission est consacrée au cinéma.
Commentaires : Émission très inégale. Jérôme Garcin est à la longue soporifique.
Site - Podcast

France Inter, On aura tout vu
Magazine prescripteur qui fait le tour de l'actualité du cinéma. L'émission, animée par Laurent Delmas et Christine Masson, signale et souligne les événements forts de la semaine, les sorties à ne pas manquer, commentées et racontées par ceux qui font l'actualité.
Commentaires : Nous sommes prévenus que "ceux qui font l'actualité" sont aussi prescripteurs de films.
Site - Podcast

Radio Suisse Romande, Chinese Theater
Catherine Fattebert décortique les films mythiques de l'histoire du cinéma. Un film par émission pour découvrir les faits marquants du tournage et du contexte social de l'époque.
Commentaires : Les plages musicales phagocytent l'émission car elles sont beaucoup trop longues et n'ont rien à voir avec le film analysé.
Site - Podcast

Télérama, Œil pour œil - Le débat des critiques ciné
L'émission, animée par Pierre Murat, analyse deux films par semaine.
Commentaires : Émission intéressante, mais parle plus du scénario que du langage cinématographique.
Site - Émission à télécharger et à podcaster

Télérama, Séance tenante - La table ronde des critiques
L'émission, animée par Pierre Murat, analyse les films du Festival de Cannes.
Commentaires : Émission intéressante pour les amateurs de distribution des prix.
Site - Émission à télécharger et à podcaster

Canal +, Le cercle et autres critiques
Frederic Beigbeder (hélas) et ses chroniqueurs lancent le débat critique sur les films sortant au cinéma.
Quelques critiques :
- Jacky Goldberg (Les Inrockuptibles), didactique
- Marie Sauvion (Marie France), légère ou lourde
- Philippe Rouyer (Positif), passionné
- Xavier Leherpeur (Studio Ciné Live)
- Maroussia Dubreuil (Cinoloplop)
- Aurélien Ferenczi (Télérama)
Commentaires : Un format très court, mais intéressant car il parle du langage cinématographique d'un film. Jacky Goldberg et Philippe Rouyer sont passionnants.
Site - Émission ni téléchargeable ni podcastable

Lire aussi :
Dossier documentaire Cinéma, Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.