12 décembre 2015

Le FN progresse grâce à la gauche

La progression du FN s’explique par l’économie. Depuis 1997, le taux de chômage officiel ne cesse d’augmenter :

La hausse du taux de chômage est confirmée. L’Insee publie ses chiffres ce jeudi, qui viennent confirmer ceux de Pôle Emploi. Ainsi le taux de chômage a bondi au troisième trimestre 2015, atteignant 10,2 % de la population active en France métropolitaine (+ 0,2 point). Ce sont plus de 2,9 millions de personnes touchées, soit le plus haut niveau depuis 1997.
Source : Atlantico


Or, l’implantation du FN est très forte auprès des ouvriers (51%), des chômeurs (42%) et des employés (38%), soit parmi les classes les plus touchées par la crise :

Source : Atlantico


La progression du FN s’explique aussi par la politique. Depuis le 1982, la gauche a mené une politique anti-sociale qu’elle dissimule par une croisade contre les musulmans, désignés comme les boucs émissaires de tous les maux de la société.

Cette croisade se paie non seulement avec le sang des victimes des attentats, mais aussi par la lepénisation de la société que la gauche favorise car perdurent les réflexes coloniaux d’un Jules Ferry, Guy Mollet, François Mitterrand et Hollande-Valls.

13/12/2015
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Lire aussi :
• Mauvaises nouvelles sur le front des créations d’emploi : les 9 graphiques pour savoir si vous habitez dans l’une des régions ayant le plus souffert de la crise depuis 2008, Atlantico.
Dossier documentaire Économie crise, Monde en Question.
Dossier documentaire Colonialisme, Monde en Question.
Dossier documentaire Racisme, Monde en Question.

9 décembre 2015

Winter on Fire - Ukraine's Fight for Freedom

Cycle Propagande



Je n'aurais certainement jamais vu ce documentaire si le site anarchiste Résistance (rebaptisé Libertaire.net depuis) n'en avait fait un éloge qui nécessitait une critique argumentée.

Les deux premières phrases, dites en voix-off sur un fond noir, illustrent la volonté de crédibiliser un projet conçu et planifié avant même que se produisent les événements que le documentaire est censé décrire.

Fais quelque chose. Fais quelque chose pour la révolution.
Je filme.

[00’17]

Ce détail de mise en scène montre, comme les images qui suivent, que les réalisateurs avaient prévu de filmer et de mettre en scène le déroulement d’une révolution spontanée avant même sa première manifestation pour être opérationnels dès le 21 novembre 2013. Il y a eu une préparation en amont non seulement de l’enregistrement filmique (les équipes techniques devaient savoir à l’avance où et quand déployer le matériel nécessaire), mais aussi de l’événement lui-même.
Un autre indice est donné par l’infographie des dates et des lieux (cartes animées) qui ponctuent le documentaire, ce qui sous-entend la planification d’une chronologie et des objectifs à atteindre.

Le plus important se situe dans ce qui n’est ni montré ni dit ni commenté en voix-off. Le documentaire occulte délibérément l’organisation des diverses manifestations. Or elles ne s’improvisent pas, mais mobilisent des hommes et des femmes, nécessitent une logistique, des moyens et une direction qui coordonne le tout.

Quelques indices sont néanmoins visibles ou audibles.
En premier lieu cette réflexion, en apparence anodine, pointe l’essentiel de ce qui occulté :

Ce qui était bien à Maïdan, c’était l’organisation.
[24’32]

En second lieu la militarisation du processus qui nécessite aussi une logistique qui ne s’improvise pas. On voit des hommes cagoulés en première ligne [20’08], la présence d’une unité d’autodéfense juive [37’56], des hommes lourdement équipés [54’58], un homme en treillis disant dans une radio-téléphone « Je suis sur la ligne de front rue Instytutska » [1h22’01]. Beaucoup de militaires commentent après coup les événements. L’un d’entre eux, très présent, menace même le gouvernement au nom de son « Unité de Défense » :

Je vous jure que nous passerons à une offensive armée !
[1h27’47]

Sur le fond, le documentaire est construit pour raconter une histoire celle de gens qui seraient descendus dans la rue, y compris au péril de leur vie, pour réclamer l’adhésion de l’Ukraine à l’Union Européenne et donc à l’OTAN !

L’Ukraine fait partie de l’Europe [05’47]
L’Ukraine fait partie de l’Europe [06’03]
L’Ukraine fait partie de l’Europe [06’12]
On vaincra, et l’Ukraine fera partie de l’Europe, fera partie du monde libre ! [1h19’29]

Il faut être bien naïf de croire à cette fable. L’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN n’est naturellement pas dite car trop explicite. Or il s’agit bien de cela. Le mouvement Euromaïdan, nommé ainsi par Radio Free Europe (organisme de propagande américaine créé en 1949 contre l’URSS et relayé aujourd'hui par Facebook et Twitter), s’appuyant sur le nationalisme ukrainien anti-russe

Gloire à l’Ukraine ! Gloire aux héros ! [33’15]
Gloire à l’Ukraine ! Gloire aux héros ! [39’37]
Gloire à l’Ukraine ! Gloire aux héros ! [39’44]
Gloire à l’Ukraine ! Gloire aux héros ! [39’49]
Gloire à l’Ukraine ! Gloire aux héros ! [48’36]
Gloire à l’Ukraine ! Gloire aux héros ! [56’19]
Gloire à l’Ukraine ! Gloire aux héros ! [1h24’36]
Gloire à l’Ukraine ! Gloire aux héros ! [1h27’35]
Gloire à l’Ukraine ! Gloire aux héros ! [1h31’37]
Gloire aux héros ! [1h32’03]

fut planifié et organisé par des hommes de l’ombre, à la solde ou manipulés par les États-Unis, pour contraindre le gouvernement d’adhérer à l’Union Européenne et à l’OTAN et donc donc à rompre avec la Russie. Ce qui fut fait avec les conséquences que l’on sait.

Maïdan a été une expérience particulière, où chacun a senti une véritable unité, un vrai patriotisme et la présence de Dieu.
[1h32’27]

En plus de la forte présence de militaires, on remarque en effet l’omniprésence des religieux (chrétiens orthodoxes ou catholiques, musulmans, juifs et même bouddhistes) qui prouve non l’alliance du sabre et du goupillon sous la bannière des États-Unis, mais celle du Peuple en Lutte ! selon certains anarchistes !

07/12/2015
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Réalisateur : Evgeny Afineevsky
Durée : 1h42
Année : 2015
Pays : USA, Ukraine
Genre : Documentaire
Résumé : Winter on Fire couvre les troubles publiques en Ukraine sur 93 jours, entre 2013 et 2014, au cours desquels des manifestations d’étudiants eurent lieu. Ces dernières n’ont pas tardé à engendrer une violente révolution appelant à la démission du président Viktor F. Yanukovich.


Partage proposé par : Zone Telechargement DVD VF

Lire aussi :
• Ukraine : ce que l'Europe refuse de voir, La Tribune, 03/12/2013.
Tous les gouvernements de l'Europe des 27 se sont retrouvés sur la défense des "bons manifestants" de Kiev contre le "mauvais pouvoir tyrannique" du président Viktor Ianoukovitch. Une vision, du reste, largement partagée par la plupart des médias occidentaux.
• Ukraine : "quelle position" ?, Mondialisation, 18/12/2013.
Je crois que notre vision occidentale – y compris "à gauche" - de l'Ukraine est largement tributaire de préjugés anticommunistes et antirusses.
Je pense que le "désir d'Europe" que l'on voit s'exprimer sur Maïdan est surtout le fruit de fantasmes, et sans doute d'intérêts d'une nouvelle bourgeoisie, d'une jeunesse très excitée par notre "look", mais aussi de l'action tentaculaire des fondations et médias financés par les États-Unis et l'Union Européenne pour promouvoir l'idéologie occidentaliste, le libre échange, le consumérisme, la russophobie. Prétendre "analyser" ou même "soutenir" la contestation en cours (comme la "révolution orange" il y a dix ans) sans mentionner ou en minimisant ces interventions extérieures relève de l'aveuglement ou de la manipulation intellectuelle. Or, je constate que celle-ci a lieu dans les médias habituels, sans surprise, mais encore dans les milieux "de gauche" qui, de facto, participent à cette espèce d'idéologie coloniale se réclamant des "valeurs" de l'Europe.
• L'Otan s'élargit encore - Stratégie d'encerclement de la Russie, Mondialisation, 07/12/2015.
Ainsi continue l'expansion de l'Otan à l'Est. En 1999 elle englobe les trois premiers pays de l'ex Pacte de Varsovie : Pologne, République tchèque et Hongrie. En 2004, l'Otan s'étend à sept autres : Estonie, Lettonie, Lituanie (auparavant partie de l'URSS) ; Bulgarie, Roumanie, Slovaquie (auparavant partie du Pacte de Varsovie) ; Slovénie (auparavant partie de la Yougoslavie). En 2009, l'Otan englobe l'Albanie (à un moment membre du Pacte de Varsovie) et la Croatie (auparavant partie de la Yougoslavie).
A présent, malgré la forte opposition interne durement réprimée, on veut faire rentrer le Monténégro, suivi par quelques "pays aspirants" - Macédoine, Bosnie-Herzégovine, Géorgie, Ukraine - et par d'autres encore à qui on laisse "la porte ouverte". En s'étendant à l'Est de plus en plus au bord de la Russie, l'Otan, avec ses bases et ses forces militaires y compris nucléaires, ouvre en réalité la porte à des scénarios catastrophiques pour l'Europe et le monde.
Dossier documentaire Ukraine, Monde en Question.
Dossier documentaire Propagande, Monde en Question.
Cinémathèque, Ciné Monde.
Dossier documentaire Cinéma, Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

7 décembre 2015

Leni RIEFENSTAHL (1902-2003)



Tout le monde présente Leni Riefenstahl comme « la cinéaste personnelle » d’Hitler, mais personne ne s’étonne du fait qu’elle n’ait réalisé que seulement trois documentaires (Der Sieg des Glaubens – La victoire de la foi, Triumph des Willens – Le triomphe de la volonté et Olympia – Les dieux du stade) et aucun film pour le compte d’Hitler ou du NSDAP.

Contrairement à ce que tout le monde répète, ces trois documentaires de commande ne sont pas des films de propagande, car Leni Riefenstahl réalise des images sans aucun commentaire. Elle ne nous dit jamais ce qu’il faut voir ni ce qu’il faut penser. Curieusement ses images sont aujourd’hui pillées par les faiseurs de documentaires pour nous imposer LE discours politiquement correct via les commentaires en voix-off qui force l’image.

Leni Riefenstahl vs Fritz Lang


Après le visionnage des films et documentaires de Leni Riefenstahl, un constat s’impose : ils ne contiennent aucune image ni aucun propos à caractère raciste ou nationaliste. Au contraire de Fritz Lang qui a réalisé :

1919 Harakiri – Madame Butterfly Caricature de Japonais fantasmés.
1921 Vier um die Frau – Cœurs en lutte Caricature d’un juif trafiquant les diamants. Caricature d’un serveur noir.
1922 Dr. Mabuse, der Spieler – Docteur Mabuse, le joueur Contre la psychanalyse (thème nazi).
1924 Die Nibelungen 1Die Nibelungen 2 Adaptation pompeuse de l’épopée nationale allemande, reprise par Richard Wagner puis par les nazis.
1932 Das Testament des Dr Mabuse – Le testament du docteur Mabuse Contre la psychanalyse (thème nazi).

Leni Riefenstahl vs KPD


Leni Riefenstahl, femme de caractère, refusa de collaborer avec Goebbels car elle entendait rester maîtresse de ses choix esthétiques en matière de cinéma.
On lui reproche son culte du corps et de la nature. Or ces thématiques étaient à la mode à cette époque, indépendamment des choix politiques, du fait du développement des loisirs. Voir par exemple le mouvement des auberges de jeunesse impulsé en France par Léo Lagrange.

Ainsi, Kuhle Wampe oder: Wem gehört die Welt, film pro-communiste, fait la promotion de la nature et de la compétition sportive pour « être ensemble » et « apprendre à gagner ».

Leni Riefenstahl diabolisée


Leni Riefenstahl, comme des millions d’Allemands, fut séduite par Hitler. Pour autant elle n’adhéra jamais au NSDAP contrairement à Veit Harlan, réalisateur de Jud Süß – Le juif Süss, qui continua tranquillement sa carrière en Allemagne après 1950. Ainsi l’occurrence cinéma nazi renvoie à Leni Riefenstahl et non à Veit Harlan !

Les procès de dénazification épargnèrent des milliers de collaborateurs sans lesquels le régime n’aurait pas pu agir. Des centaines d’ingénieurs, membres du NSDAP, furent courtisés par les États-Unis dont Wernher von Braun qui a joué un rôle majeur dans le développement des fusées.

07/12/2015
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Lire aussi :
• Leni RIEFENSTAHL, Wikipédia.
Filmographie Leni RIEFENSTAHL, Ciné Monde.
Narration voix-off , Ciné MondeChine en QuestionMonde en Question.
Cinémathèque, Ciné Monde.
Dossier documentaire Cinéma, Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

6 décembre 2015

Le FN gagne la croisade de Hollande


Merci Hollande !


Pendant que François Hollande poursuit sa croisade en bombardant la Syrie, y compris la population civile, le FN engrange tranquillement les gains et obtiendrait au niveau national plus de 30% des voix (30,8%), soit 3,5 points de plus que Les Républicains de Nicolas Sarkozy (27,2%) et 8 points de plus que les listes PS-PRG (22,7%).

Symbole de ce nouveau rapport de force, la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, où Marine Le Pen est tête de liste régionale, semble pour la première fois en passe de basculer dans l’escarcelle de l’extrême droite. Toujours selon une estimation Ifop, la présidente du FN écraserait la concurrence avec 43% des voix.
En Provence-Alpes-Côte d’Azur, sa nièce Marion Maréchal semble en passe de réaliser le même exploit. Celle-ci arriverait très largement en tête avec près de 42% des voix.
Florian Philippot est donné en tête avec 35% des voix pour sa liste en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes.
Le compagnon de Marine Le Pen, Louis Aliot, arrive lui aussi en tête avec 30,9% des voix en Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon.
En Bourgogne-Franche-Comté, Sophie Montel voit sa liste arriver en tête avec 32,1% des voix.
Source : Le HuffPost



06/12/2015
Serge LEFORT
Citoyen du Monde